Actualité

  • Film documentaire « À voix haute » : séance de cinéma jeudi 17 mai à 19h30

A voix haute

 

  • Présentation des ateliers de théâtre avec « Cendrillon, Sandra-Cendrier » : samedi 19 mai à 19h

Mise en scène : Caterina Riboud

Dès 8 ans

A peine sortie de l’enfance, une toute jeune fille s’est tenue au chevet de sa mère gravement malade. N’ayant pas bien compris l’ultime murmure de la mourante, n’ayant pas osé la faire répéter, voilà Sandra liée à cette phrase :

« Tant que tu penseras à moi tout le temps, sans jamais m’oublier plus de cinq minute, je ne mourrai pas tout à fait. »

 

  • Trintignant Mille Piazzolla : dimanche 20 mai à 16h

Jean Louis Trintignant

Extérieur : Célestins, théâtre de Lyon

Durée : 1 heure
Tout public

Un timbre de voix reconnaissable au premier vers et des notes folles qui subliment le tempo et la prose.
Jean-Louis Trintignant et Daniel Mille, c’est un tango qui dure depuis plus de dix ans.

 

  • Festival des arts de la rue Les Hommes Forts : du 23 au 26 mai 2018

Le théâtre de Givors vous invite à célébrer les Arts de la Rue dans différents endroits de la ville ! Pour ces journées, tout est gratuit ! Et préparez vous, nous vous avons préparé de belles découvertes artistiques ! Avec le festival « Les Hommes Forts », le mois de mai est synonyme de spectacle vivant à Givors ! Un travail de soutien à la création, d’immersions, de Résidence, d’ateliers avec des habitants et des scolaires… est réalisé durant l’année, favorisant les rencontres, les échanges et les pratiques artistiques !

Les ateliers du festival ont commencé pour certains, et il est temps de s’inscrire pour les autres. Plus d’infos ici : http://www.theatredegivors.fr/projet-participatif-les-plaines/

Vous pouvez suivre les actualités du festival grâce à Facebook : https://www.facebook.com/leshommesforts/?ref=bookmarks

 

  • Una oda al tiempo : mardi 19 juin à 22h

Maria Pagés

Extérieur : Les Nuits de Fourvière

Accompagnées de neuf danseurs et sept musiciens, Maria Pagés dénude le flamenco dans une pièce de dentelles où ma chorégraphie parfaitement orchestrée, la musique percussive, le zapateado trépidant et le chant profond servent la détermination collective et la singularité de chacun des interprètes.