Édition 2016

festumEn 2016, le Festival Les Hommes Forts s’est déroulé les 27 et 28 mai 2016 (vendredi et samedi).

« Que retenir de l’édition 2016 du Festival les Hommes forts ?

Je retiens avant tout des sourires, des regards emplis d’émotion et d’étonnement. Des enfants, des adultes, des femmes, des hommes et même de drôles de monstres, découvrant la force de l’Homme lorsqu’il vibre rassemblé et uni devant les mêmes émotions.

Merci à vous tous, aux équipes bien sûr et à tous ceux qui ont contribué au bon déroulement de ce Festival, mais surtout aux festivaliers. Festivaliers de Givors ayant franchi votre porte pour aller à la découverte de l’inconnu venu faire vivre vos rues et à vous aussi, festivaliers venus d’ailleurs découvrant un Givors inconnu, plein de couleur et de poésie. Un Grand Merci car les publics ce sont vous, et c’est vous qui rendez vivants les spectacles et donnez de l’âme à vos villes ! Alors n’oubliez pas : les Hommes forts, c’est vous ! »

François-Xavier Laborde – Responsable du Festival

Quelques chiffres de l’édition 2016 :

2 700 spectateurs

14 compagnies venant de 5 Régions, représentant 44 artistes et techniciens

24 représentations sur 10 lieux de représentations et 3 déambulations, à travers les rues du quartier des Plaines et du Centre-Ville de Givors

2 projets participatifs avec les habitants

89 personnes pour l’équipe des Hommes Forts dont 54 bénévoles

222 repas servis pour les équipes et les compagnies du Festival

23 entreprises pour les achats du Festival, dont 11 entreprises de Givors

8 860 € directement reversés dans l’économie locale (soit 25% du budget total du Festival), dont 3 735 € directement redistribués dans l’économie givordine par des achats auprès de commerçants de Givors et 5 125 € directement redistribués par des achats auprès de commerçants de la Région

8 articles en presse écrite et 1 passage radio

Découvrez la programmation 2016 : Programme

La plaquette de l’édition 2016 : Plaquette

Le bilan de l’édition 2016 (avec remerciements et articles de presse) :